Toute l'actualité générale => Fièvre et/ou douleur : risques de complications infectieuses graves associées à la prise d’AINS


Suite aux signalements de complications infectieuses graves survenues avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) utilisés en traitement de la fièvre et/ou de la douleur, une enquête nationale de pharmacovigilance à été menée afin d'évaluer le rôle des deux AINS les plus utilisés dans ces indications : l'ibuprofène et le kétoprofène.

Selon les conclusions de cette enquête, confiée par l'Agence du médicament (ANSM) aux centres de pharmacovigilance (CPV) de Tours et de Marseille, ces AINS joueraient un rôle aggravant en cas d'infection.

Les experts considèrent que les données actuelles, conjuguées à celles de cette enquête (résumées dans l'article ci-dessous), apportent un niveau de preuve suffisant pour prendre des mesures de réduction du risque (lister l'ibuprofène et le kétoprofène, contre-indiquer leur utilisation dans les situations à risque grave et informer les médecins, pharmaciens, patients, parents sur ces situations).

A ce titre, l'ANSM met en garde les professionnels de santé, les patients et les parents sur ces risques de complications infectieuses graves, aux conséquences potentiellement sérieuses pour la santé des patients (hospitalisation, séquelles, voir décès).
Elle rappelle la conduite à privilégier en cas d'infection courante (angine, rhinopharyngite, otite, toux, etc.) et les règles de bon usage des AINS en cas de douleur et/ou de fièvre.


L'utilisation du paracétamol doit être privilégiée en cas de douleur et/ou de fièvre, notamment dans un contexte d'infection courante, en particulier en automédication (illustration).




Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) utilisés dans la prise en charge de la douleur et/ou de la fièvre (CfEncadré 1) font l'objet de signalements de pharmacovigilance portant sur des complications infectieuses graves.

 


Encadré 1 - AINS ayant une indication antalgique et/ou antipyrétique
(hors indication rhumatologique)














Petites annonces

  • Médicaments antitussifs à base de pholcodine et risque de réaction allergique aux curares dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 - Point d'Information
    Lire la suite
    2020-04-21 11:42:08
  • Traitement symptomatique de la constipation : NORMACOL change de nom
    Lire la suite
    2020-02-12 18:24:29
  • Valproate et dérivés : l’exposition des femmes enceintes a fortement diminué mais persiste - Point d'information
    Lire la suite
    2020-02-12 18:23:27

Actualités

  • Deux à cinq heures d’activité physique par semaine réduiraient les risques pour sept cancers
    Lire la suite
    2019-12-31 20:49:31
  • Chronothérapie : un nouveau levier thérapeutique dans l’hypertension artérielle ?
    Lire la suite
    2019-12-05 17:08:17
  • La colchicine en post-infarctus : les résultats d’une vaste étude multicentrique
    Lire la suite
    2019-11-23 21:54:36
Nous suivre sur les réseaux
  • Facebook :
    @Dapmeddictionnnaire
  • Twitter :
  • LinkedIn :