Toute l'actualité générale => Quatre habitudes qui peuvent faire augmenter la tension artérielle



L'American Heart Association met en lumière des habitudes peu connues qui, à terme, font monter la tension artérielle. La plupart sont tout de même en relation avec le mode de vie.



_© iStock



L’hypertension, ou tension artérielle élevée, est une maladie dans laquelle les vaisseaux sanguins subissent une pression élevée, ce qui peut les endommager. Plus elle est forte, plus le risque est élevé d’endommager le cœur et les vaisseaux sanguins d'organes essentiels comme le cerveau et les reins. Il s'agit ainsi de la première cause évitable de maladie cardiovasculaire et d'AVC dans le monde selon l'Organisation mondiale de la santé. Chacun peut prendre des mesures concrètes pour diminuer autant que possible le risque d'en souffrir : adopter une alimentation saine, éviter l’usage nocif de l’alcool, pratiquer une activité physique, arrêter la consommation de tabac et gérer le stress de façon saine.


Mais l'American Heart Association (AHA) tient à préciser qu'il existe par ailleurs quatre habitudes courantes qui peuvent aussi affecter la pression artérielle, bien que celles-ci soient encore trop peu connues. A commencer par une mauvaise automesure réalisée par le patient, c'est-à-dire une mesure de la tension artérielle à domicile prescrite pour diagnostiquer une hypertension, ou contrôler l’efficacité du traitement antihypertenseur. Or, les erreurs de prise de tension peuvent donner de fausses lectures et donc de faux diagnostics. C'est pourquoi l'AHA recommande dans l'idéal aux patients de pratiquer ces mesures en cabinet. Mais dans les deux cas, il convient à tous les patients de bien se préparer.


Attention aux médicaments sans ordonnance


« Le patient doit veiller à vider sa vessie, éviter les cigarettes et la caféine une demi-heure avant et rester assis quelques minutes avant de lire les résultats. Pendant le test, il doit poser son bras sur une surface à la hauteur de sa poitrine, les pieds bien à plat et ne pas parler », explique-t-elle. Attention aussi à l'usage de médicaments sans ordonnance de la famille des anti-inflammatoires non stéroïdiens, un risque aussi évoqué par l'ANSM qui a publié un « rappel des règles de bon usage ». Les patients doivent en effet faire le bon choix pour traiter des douleurs mineures : l'ibuprofène et le naproxène augmentent ce risque, de même que les décongestionnants qui augmentent la pression sanguine.


« Les personnes souffrant de problèmes cardiaques devraient les limiter ou les éviter, en particulier si leur pression artérielle n'est pas contrôlée. Et certains médicaments sur ordonnance peuvent avoir un effet sur la pression artérielle : médicaments pour le traitement de la santé mentale, les corticostéroïdes, les contraceptifs oraux, les immunosuppresseurs et certains médicaments anticancéreux », ajoute l'organisme. Celui-ci cite également le rôle néfaste d'un excès d'alcool ou de caféine. Pour le premier, la Fédération française de cardiologie (FFC) précise que « sa consommation au-delà de deux doses par jour chez la femme et trois chez l’homme fait monter les chiffres de la pression artérielle ».


Pour le second, l'American Heart Association recommande une consommation limitée à trois tasses par jour en général mais une consommation proscrite chez les personnes souffrant d'hypertension. Enfin, elle souhaite avertir les patients sur le fait que certains suppléments à base de plantes,comme la réglisse, et remèdes « maison » ne sont pas nécessairement sans danger. Car certains aliments peuvent interagir avec toutes sortes de médicaments. « Toute personne prenant des antidépresseurs, tels que les inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO), devrait éviter les fromages forts, les charcuteries, les produits à base de soja et les autres aliments contenant de la tyramine », concluent les experts.



Petites annonces

  • Médicaments antitussifs à base de pholcodine et risque de réaction allergique aux curares dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 - Point d'Information
    Lire la suite
    2020-04-21 11:42:08
  • Traitement symptomatique de la constipation : NORMACOL change de nom
    Lire la suite
    2020-02-12 18:24:29
  • Valproate et dérivés : l’exposition des femmes enceintes a fortement diminué mais persiste - Point d'information
    Lire la suite
    2020-02-12 18:23:27

Actualités

  • Deux à cinq heures d’activité physique par semaine réduiraient les risques pour sept cancers
    Lire la suite
    2019-12-31 20:49:31
  • Chronothérapie : un nouveau levier thérapeutique dans l’hypertension artérielle ?
    Lire la suite
    2019-12-05 17:08:17
  • La colchicine en post-infarctus : les résultats d’une vaste étude multicentrique
    Lire la suite
    2019-11-23 21:54:36
Nous suivre sur les réseaux
  • Facebook :
    @Dapmeddictionnnaire
  • Twitter :
  • LinkedIn :