Secourisme => Le massage cardiaque


Quand la victime est inconsciente et ne respire pas, elle est victime d'un arrêt cardiaque. Il faut alors pratiquer un massage, afin de continuer à faire circuler le sang et l’oxygène dans l’organisme et alimenter les organes vitaux. On retarde ainsi la détérioration des fonctions vitales et cognitives.



  • Allongez la victime sur une surface dure, mettez-vous à genoux à ses côtés et placez vos mains l’une sur l’autre, sur une ligne imaginaire située entre les deux tétons (le talon de la première main à plat, la deuxième main est crochetée sur la première), verrouillez les coudes et gardez les bras tendus.

  • Appuyez avec tout votre corps en restant au-dessus de la victime. Le but est de pratiquer 100 à 120 compressions par minute par séquence de 30, en appuyant très fort et en relâchant entièrement entre chaque compression pour que la cage thoracique remonte.

  • Continuez jusqu’à l’arrivée des secours. Si vous avez peur de mal pratiquer ce geste, lancez-vous. Il vaut mieux mal le faire que ne pas le faire du tout.



Petites annonces

  • Médicaments antitussifs à base de pholcodine et risque de réaction allergique aux curares dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 - Point d'Information
    Lire la suite
    2020-04-21 11:42:08
  • Traitement symptomatique de la constipation : NORMACOL change de nom
    Lire la suite
    2020-02-12 18:24:29
  • Valproate et dérivés : l’exposition des femmes enceintes a fortement diminué mais persiste - Point d'information
    Lire la suite
    2020-02-12 18:23:27

Actualités

  • Deux à cinq heures d’activité physique par semaine réduiraient les risques pour sept cancers
    Lire la suite
    2019-12-31 20:49:31
  • Chronothérapie : un nouveau levier thérapeutique dans l’hypertension artérielle ?
    Lire la suite
    2019-12-05 17:08:17
  • La colchicine en post-infarctus : les résultats d’une vaste étude multicentrique
    Lire la suite
    2019-11-23 21:54:36
Nous suivre sur les réseaux
  • Facebook :
    @Dapmeddictionnnaire
  • Twitter :
  • LinkedIn :